lundi 2 mars 2009

Les leçons de tango - #4

Organique tu l’es, en pourquoi pas. Comme une branche ou comme un tronc. Un minéral, un rocher souple. Une falaise articulée qui pourrait faire preuve de grâce. Comme un rocher, mais en pliable. Je n’ai pas dit moussue, ni lichen, ni rugueuse. Le sable peut bien se mouvoir, ou se faire balayer, je veux bien être vent. Tu pourrais être feuille, tremblante, morte, en bourgeon. Feuille et pas fruit. Voilà ma dernière offre.Alors tu peux me frotter la jambe, sans  malentendu.
Posté par urbietorbi à 18:25:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 16 décembre 2008

Les leçons de tango - #3

Un nom de sortie d’autoroute, mexicaine, qui entraîne vers des cahots, en soulevant la terre battue, si l’on était sur pellicule à l’exotisme bon marché. Salida, pieds qui se mêlent, et le sol devient inégal, et l’on conduit, oui mais vers où ?, semelles croisées, une pause, un pas. A mesure que vient le fluide, moins de poussière, linoléum, on aperçoit alors les rails, le carrefour et les possibles, et la griserie qui viendra.
Posté par urbietorbi à 15:31:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 5 décembre 2008

Les leçons de tango - #2

En fin de leçon, il passe son bras autour d’une taille imaginaire et fine, avec le dos droit. Il enlace un souffle qu’il voudrait ne pas décevoir, et se risque alors à l’élégance appliquée. Le bras replié sur cette autre moitié qui lui traduit des pas, il voudrait s’approcher du parallèle exact, de la synchronie absolue. Il avance égal, et tourne parfois sur lui-même. Reculés, les pas des autres mortels ne le concernent plus. Un pan de sa chemise s’en remet au hasard, et bascule doucement dans une chicane, avant de reprendre sa... [Lire la suite]
Posté par urbietorbi à 10:01:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 26 novembre 2008

Les leçons de tango - #1

C’est pas si grave, ces omoplates inconnues à empoigner.  Bonsoir silencieux ; tout mon poids sur le pied gauche, tu as remarqué ? Oui, c’est donc le pied droit que j’avance.  Oui, fatalement, c’est ton gauche que tu recules, oui. Mon bras à du te renseigner, déjà ;  pour un peu, tu serais garrot. Mon bras te dit quel pied j’avance, il faut parfois l’écouter bas. Au troisième « pam », des tours, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. C’est le droit que j’avance, donc, hein ?Un peu plus loin dans la salle,... [Lire la suite]
Posté par urbietorbi à 13:22:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,