lundi 17 décembre 2007

Nativité

Au premier plan, à droite, Joseph contemple, radieux, le fruit des entrailles de Marie, souriante et fière d’avoir enfanté un poupon si divin. Jésus, dans sa mangeoire, se réchauffe au souffle d’un baudet.
A gauche, des quidams de passage sont pris d’adoration.
Au fond, à droite, un troupeau tente péniblement de nous rappeler que tout ceci se passe dans une étable.
A gauche, toujours au fond, les Rois Mages arrivent, se hâtent lentement, dans l’espoir de partager, en janvier, la galette des rois avec toute la famille. Ils sont guidés, dans les cieux, par une sphère à la brillance surnaturelle.
Enfin, pour les hommes de bonne volonté, apparaît dans le ciel étoilé un message de paix et de fraternité : les hommes de mauvaise volonté pourraient faire un effort.
Les plus fins théologiens objecteront qu'en ce lundi 17 décembre, le Christ ne devrait pas être encore né (rien à voire avec un éventuel crustacé). Boah, leur répondrai-je.

cr_che1compact2

Posté par urbietorbi à 15:19:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Nativité

    "Les plus fins théologiens objecteront qu'en ce lundi 17 décembre, le Christ ne devrait pas être encore né ..."
    Le boeuf l'est ça compense

    Posté par Fab, mardi 18 décembre 2007 à 12:56:35 | | Répondre
  • Voui, pauvre bête...
    Super noël à toi !

    Posté par Phrensswa, mardi 18 décembre 2007 à 15:44:34 | | Répondre
Nouveau commentaire